Rêves d'Acier - boutique médiévale : Retour à l'accueil Commander  |  Contactez-nous |  La boutique |  Le forum   
.

 


  Armes de combat
    Epées
    Epées
"Chantelame"

    Rapières et
mains gauches

    Dagues & sax
    Fers de lance
    Haches & autres
  Fourreaux
  Protections
  AMHE
  Armes de GN
  Vêtements
  Accessoires
  Bijoux
  Livres
  Gastronomie
  Pièces uniques !


  Commander
  La boutique
  Foire aux questions
  Annuaire
  Le forum
  Agenda
  Téléchargements
  Les coulisses
  Médias
  Bêtisier
  Liens
  Contactez-nous
  Conditions générales de vente



.



Tout savoir sur nos épées Chantelame
0.00EUR

Les bonnes raisons sont nombreuses :

  • Pratiquant nous-même le combat historique et la reconstitution, nous connaissons les attentes de nos clients. Chantelame est actuellement un des meilleurs forgerons que nous ayons rencontré pour les épées de combat, et nous sommes sûrs de son matériel puisque nous l'utilisons nous-même depuis plusieurs années.

  • Nous allons tous les mois à Prague, République Tchèque, pour rendre visite au fabricant (voir la rubrique "les coulisses"), prendre en main ses armes, et vérifier qu'elles soient bien équilibrées, nous assurer que la lame ait un tranchant d'une épaisseur suffisante pour bien encaisser, etc. C'est aussi l'occasion pour nous de voir avec lui les commandes particulières, et cela nous permet d'assurer efficacement le service après-vente. Ce contrôle-qualité de chaque arme et les contacts fréquents avec l'artisan sont à nos yeux essentiels, et notre façon de procéder a contribué à créer au fil des ans la bonne réputation de notre matériel.

  • Nos lames d'épées Chantelame ont un taux de casse d'environ 3/1000, ce qui est extrêmement faible. Elles vous accompagneront dans vos entraînements et sur les champs de bataille pendant de nombreuses années. Elles sont garanties un an pour du combat, et seront donc réparées ou remplacées en cas de problème. Et au delà de cette période, nous continuons à assurer des réparations tant que c'est possible, qui seront parfois payantes en fonction du problème et des éventuels frais d'envois.
  • Il est très facile de nous rencontrer, contrairement aux marchands étrangers ou ayant juste un site web, avec qui il sera beaucoup compliqué d'obtenir quoi que ce soit en cas de problème. En effet, nous sommes basés sur Paris, nous avons une boutique ouverte toute l'année et nous nous déplaçons partout en France sur des rassemblements historiques (voir notre calendrier).

  • De plus en plus de web-marchands sans scrupules revendent des épées de "semi-combat" (ce qui ne veux pas dire grand chose d'après-nous) à très bas prix, sans offrir de réelles garanties ou d'infos précises. Ces armes sont généralement fabriquées hors d'Europe par des ouvriers qui ne s'intéressent pas au combat médiéval et seront souvent très mal équilibrées, cassantes (donc dangereuses)... Bref, une grande partie des épées bon marché proposées sur le net ne sont, en fait, pas de bons outils pour le combat médiéval. Il nous semble plus judicieux d'investir directement dans une excellente épée que d'en racheter une bas de gamme tous les ans, qui risquera au passage d'éborgner quelqu'un en se brisant !

  • Nous sommes des passionnés avant d'être des commerçants. C'est pourquoi nous sommes toujours prêts à discuter de ce qui nous rassemble, et ne serons pas avares de conseils honnêtes, même s'ils ne vont pas toujours dans le sens de nos affaires (par exemple si l'achat que vous voulez effectuer ne correspond à la prériode que vous tentez de reconstituer) !



    Qu'est-ce qu'une Chantelame ?
    Vous trouverez, dans les armes de notre site, une rubrique "épées" contenant notre gamme classique et une rubrique "épées Chantelame". Elles correspondent à deux forgerons différents. Nos lames classiques sont de très bonnes épées de combat, mais nos Chantelame sont encore un cran au dessus. Il existe plusieurs différences entre ces deux gammes.
    - Les Chantelame ont un acier un peu plus dur que les classiques, et marqueront moins les traces d'utilisation.
    - Elles sont réalisées en forge main, alors que dans notre gamme classiques la fabrication est faîte en partie avec du matériel moderne pour de l'enlèvement de matière.
    - Le montage est différent également : sur les Chantelame la soie (prolongement de la lame dans la poignée) traverse entièrement le pommeau et est écrasé à la sortie (système historique), sur les classiques la soie est fixée au pommeau par une soudure bronze (sans le traverser entièrement), ce qui fonctionne très bien aussi. Ainsi un reconstitueur puriste préférera une Chantelame, à la fabrication plus authentique.
    - Ensuite, sous le cuir de la fusée, les classiques ont des plaques de bois autour de la soie, alors que les Chantelame ont des plaques d'acier, ce qui alourdi la poignée et améliore ainsi l'équilibrage, tout en évitant d'éventuels soucis liés aux contractions du bois.
    - Enfin, les Chantelame ont un son clair bien particulier lors des impacts, ce qui plaît beaucoup en spectacle, et constitue la signature de l'artisan.

    Chaque épée Chantelame est fabriquée individuellement par le forgeron. Ainsi, chacune est unique par son équilibrage, la combinaison de sa garde, son pommeau, ses options, etc. Pour la même raison, il est possible de nous demander certaines personnalisations, telles que des mesures particulières. Dans ce cas, nous vous donnerons notre avis et nos conseils, et un devis.

    Il est rare que nous ayons des épées Chantelame en stock, tout simplement parce que ce forgeron a une capacité de production très limitée puisqu'il travaille seul et entièrement en forge main. Il ne peut généralement que nous fournir les commandes passées par nos clients, mais pas nous fabriquer de stock en plus. Il faudra donc commander votre Chantelame et nous la récupérerons, en général, sous un délais de trois mois environ.

    Les lames
    Nos épées sont fabriquées pour un usage de combat, dans un acier particulièrement adapté aux chocs répétés, et sont garanties un an pour cet usage. Il s'agit d'un acier ressort, norme 54SiCr6, qui contient 0,55% de carbone, 1,45% de silicium, 0,65% de manganèse, 0,6% de chrome

    Pour plus de sécurité en combat sportif ou de spectacle, elle sont vendue avec une lame à pointe arrondie et à tranchant épais (non aiguisée, donc). Nous ne proposons pas de lames tranchantes et pointues, et nous vous invitons si vous en recherchez à prendre contact avec le forgeron Gaël Fabre, dont c'est la spécialité.

    Pour les Chantelames nous proposons deux types de lames, classiques ou ultra-légères (plus chères, car elles demandent plus de travail au forgeron).

    Lame classique
    Lame massive avec une épaisseur de 3 mm au tranchant, prévue pour encaisser les rigueurs d'un champ de bataille et des manipulations peu délicates, elle convient bien aux débutants ou aux confirmés préférant les assauts violents à une escrime très technique. Elle sera aussi très adaptés aux combats de spectacle avec des recherches de chocs lame contre lame (par opposition aux combats à la touche avec des chocs sur l'adversaire, et moins recherche de lame adverse).
    Une épée à une main sera entre 1,6 et 1,7 kgs pour une lame de 76 à 80 cms et une fusée de 12-13 cms, une bâtarde 1,75 à 1,95 kgs et un équilibrage entre 4,5 et 6 cms de la garde.
    Pendant les 2 premières heures, il est recommandé de ne pas utiliser de coups trop violents, car la succession de coups modéré va écrouir le tranchant et le renforcer par une multitude de micro-tassements: une épée utilisée pendant un an aura ainsi un tranchant plus résistant au marquage qu'une épée neuve.

    Lame extra-légère (supplément de 100 €)
    Lame présentant des tranchants entre 2,5 et 3 mm, les pans sont creusés de chaque coté de la gouttière et de l'arête centrale, ce qui permet d'arriver au poids d'une épée tranchante de mêmes dimensions.
    Une épée à une main pèsera ainsi environ 1 kg pour une lame de 76 à 80 cms, et une bâtarde 1,25 kgs pour une lame de 90. Cependant, cet allègement peut donner une lame potentiellement moins solide qu'une lame massive, donc ces armes sont prévues pour des assauts techniques et non pour du combat bourrin, et elles demanderont un bon niveau d'escrime pour être correctement utilisées.
    Afin d'éviter que des gougnafiers ne s'en emparent et ne les utilisent comme des barres à mine, puis se plaignent si elles ne tiennent pas, nous ne les garantissons pas. C'est à leur propriétaire d'en prendre soin.
    Pour faire une analogie avec les voitures, voyez la chantelame classique comme un Hummer et l'extralight comme une Ferrari. Vous êtes plus rapide avec votre Ferrari, mais elle n'est pas prévu pour du hors piste...

    Entretien
    Une épée de combat n'est jamais faîte en inox. Il faudra donc l'entretenir un peu, mais c'est très facile. Règle n°1 : on évite de poser les doigts sur la lame, et on ne laisse pas ses amis le faire (c'est un important facteur de rouille). Ensuite, préventivement, vous pouvez protéger les parties métalliques de l'épée avec un peu d'huile appropriée : "WD40" ou "Huile 3 en 1" en magasin de bricolage, huiles d'armurier, huile de girofle utilisée pour les katana (très bien, mais hors de prix)... Un petit coup avant et après chaque sortie sur fête médiévale, par exemple. Sur un campement, ne laissez pas votre arme à l'air libre la nuit, même sous la tente. La condensation se dépose préférentiellement sur le métal froid. L'idéal est le coffre de la chariote, sinon dans le fourreau, ou dans un tissu bien serré. Et si vraiment vous voyez apparaître de l'oxydation, pas d'inquiétude : quelques gouttes de Miror (disponible en supermarché, rayon produits ménagers), par dessus lesquelles vous frotterez avec un abrasif adéquat (nous en proposons à 1 euro en magasin), ou à défaut avec un chiffon.

    Législation
    Elles ont beau avoir des tranchants sécurisés, les épées de combat sont tout de même considérées comme des armes (de catégorie 6). Cela signifie que le port en est interdit : vous n'avez pas le droit de vous promener avec votre épée à la main ou à la ceinture, par exemple. Le "transport" en revanche en est toléré. La différence, c'est que l'épée doit être suffisamment emballée pour qu'on ne se doute pas que s'en est une et qu'elle ne soit pas facilement accessible (dans un sac zippé, éventuellement cadenassé, dans un carton scotché, etc...). Lorsque nous vendons une arme en boutique, nous faisons bien sûr un emballage adapté. En cas de contrôle, il est bon d'avoir une bonne raison de transporter votre épée. Par exemple en présentant une carte de votre club d'escrime, votre costume si vous alliez sur une fête, ou votre facture le jour d'achat de l'arme - ça jouera en votre faveur. Sur les rassemblements historiques, l'épée fait partie du costume et il y a donc une tolérance particulière concernant son port.






  • .





    Visitez notre magasin à Paris !
    .
    ©2005-2019 Rêves d'Acier